Le trésor de la jeunesse (Julio Cortázar, recueil « Dernier round »)

Ou comment évoquer le progrès technique en le prenant à rebours!

Les enfants d’aujourd’hui risqueraient de ne pas être beaucoup surpris …

Ce court texte de Cortázar s’appuie sur les raisons probables du progrès technique. Cependant, au lieu de considérer le perfectionnement de la technique, du plus simple (voie terrestre) au plus élaboré (aviation), il l’explore à l’inverse.

Ce qui peu sembler incongru a priori s’avère riche de sens. En effet, en axant sur le danger de chaque avancée technologique, il insiste sur la sécurité des moyens rudimentaires accessibles aux enfants, pour se déplacer. Ainsi, la simplicité surpasse la science de part ses possibilités et son domaine de liberté.

Au final, un petit texte humoristique, à chute sans prétention, mais divertissant.

Publicités

A propos Erick

Diététicien, INFP, yogi coincé, coureur amateur. Buts: écrire mieux, donner du sens à chaque expérience en organisant par écrit mes impressions !
Cet article, publié dans nouvelle, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le trésor de la jeunesse (Julio Cortázar, recueil « Dernier round »)

  1. Ping : Articles à venir… | Du thé sur le canapé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s