ERA : ERA (CD)

Era (album)

Era (album) (Photo credit: Wikipedia)

ERA, ça restera Arnaud, Cécile, Julien et Raphaelle, dans la 106 verte, dans les bois de Lorraine.

Des chants grégoriens, de la musique d’église, une atmosphère sérieuse et joyeuse à la fois. Un instant où l’on s’arrête pour une prière à soi, un retour à sa racine, au – dedans de soi- même. Un instant sacré.

Pourtant ERA, mais pas les mêmes mélodies

Je n’ai jamais pu trouver ce CD. Je pense que cette édition n’existe plus. J’e suis néanmoins satisfait. Et j’y suis habitué.

  1. AMENO remix

    Un titre sévère et religieux. J’imagine un rassemblement vers un lieu sacré, comme une rencontre de druides, où une messe serait célébrée.

  2. Mother remix

    « Do you love your mother? »

    Tout en délicatesse, la voix féminine interroge sur l’amour filial, alors que les chants grégoriens accompagnent en refrain, ou précisent, conseillent. La musique, tout en finesse, teinte la chanson d’un climat brumeux, gris, mais non persistant. L’orage n’est pas pour maintenant. Mais il faut répondre à cette voix, malgré tout.

  3. Avemano

    Je n’ai jamais compris (ni cherché) le message derrière cette chanson, apaisante, une pause au clame de pierres froides et solides d’un château, une ambiance antique mais chaleureuse.

  4. Enae volare mezzo

    Quelque chose à changé. Ca se rapproche. Le groupe devient sérieux. L’instant est grave. Mais la cantatrice tout de son calme tempère la foule d’orateurs masculins.

    « Oh Ah Oh Eh Ohé »

    Crescendo, la cohorte de voix se rassemble pour asséner son message.

  5. Misere mani

    Le morceau le plus pêchu de l’album. La soliste est à l’honneur, et cette chanson semble à sa gloire. La tristesse est absente.

    « If you look inside your soul, the world will open to your eyes, you’ll see. »

    L’épopée d’une femme pour offrir une vision plus claire du monde.

  6. Cathar rythm

    On revient à l’ambiance d’Ameno de départ, chants grégoriens et rythme de procession unie dans la foi.

  7. Ameno

  8. Sempire d’amor

    Un son mélancolique, bref, qui s’achève par une chorale reprenant en toute fin « sempire d’amor ».

  9. Mother

    Encore Sempire d’amor, une autre variation sur le thème du questionnement de l’amour filial.

  10. Mirror

    Plutôt musical, des voix effacées, une contemplation, comme un paysage détrempé par la fin de l’hiver.

  11. Era

    Un titre attendu. Médiéval. Princier. La félicité court au fil des cordes pincées de la harpe qui présente cette ambiance.

  12. Impera

    C’est le final. La procession se sépare. Ce qui devait être réalisé est accompli. ERA clôt son album avec des chants religieux très symphoniques, scandés par les percussions qui ferment cette aventure musicale.

Publicités

A propos Erick

Diététicien, INFP, yogi coincé, coureur amateur. Buts: écrire mieux, donner du sens à chaque expérience en organisant par écrit mes impressions !
Cet article, publié dans Musique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour ERA : ERA (CD)

  1. Ping : Värttinä : Ilmatar (CD) | Du thé sur le canapé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s