Värttinä : Ilmatar (CD)

 

Cover of "Ilmatar"

Temps nuageux à Metz. Fin d’après- midi, je m’éloignais de l’île du Saulcy, pour entrer dans la vieille ville, dépasser le cinéma, une boutique de livres jusqu’alors inaperçue attirait mon regard.

Entrant, je fus happé de cette polyphonie inconnue, acapella. Une heure après, je quittais le magasin, pour revenir, convaincu, qu’il me serait indispensable de l’acheter.

Ilmatar

Visiblement produit par un français, ce qui explique les traductions des paroles (sans quoi, impossible pour moi de donner sens aux sons).

  1. Itkin

    La composition du groupe aura apparemment changé au fil du temps. Ce sont des voix féminines qui ouvrent la chanson, après une introduction mystique portée par des instruments à corde frottée (violoncelle?).

    Cette mélodie est hypnotique. Une femme chante, puis les mêmes paroles sont reprises par une autre. D’où le sentiment de relaxation donné par la répétition.

  2. Kappee

    Tout en accapella, les divas nordiques scandent la chanson, avec de courtes pauses. L’impression donnée d’une chanson confidentielle, distillée au public, se retrouve dans le clip ci- dessus, contrairement à leur récente prestation. C’est l’un des morceaux qui m’a le plus surpris.

  3. Laiska

    En un instant, les divas changent de registre, plus proche du new- age d’ERA.

    Une chanson festive, une ambiance gaélique, de fest noz.

  4. Liigua

    On se recentre sur l’ambiance mystique. Les choeurs semblent chuchoter. Puis la vocaliste principale s’adonne à des cris brefs, tel le trio Bulgarka dans les chansons de Kate Bush (This woman’s work).

  5. Milja

    De nouveau de la douceur, telle une berceuse, avec une harpe pour instrument principal, compagnon des voix cristallines des blondes de värttinä.

  6. Aijo

    C’est une incantation en l’honneur d’un démon serpent. A vrai dire, c’est assez déroutant. D’abord, la voix principale est masculine, bien qu’alternée des vocalistes précédentes.

    Mais, soudain, la musique laisse place au chanteur, qui scande une incantation, et semble entrer en transe, sa voix rauque et obscure efface la musique.

    Percussion. Retour aux filles, qui semblent lutter de leur voix contre le sorcier.

    Une expérimentation inattendue, et inoubliable!

  7. Kivutar

    Difficile de rebondir après Aijo. Mais, avec un violoncelle manié avec sévérité, déchirant la musique de silences, les percussions celtiques donnent un rythme effréné à cette chanson.

  8. Linnunmieli

    Des tambours, un violoncelle, de la musique celtique festive, une fois encore.

  9. Lieto

    Une musique qui démontre le talent du groupe. Percussions, accordéon.

  10. Sanat

    Fin d’album, tout en douceur? Je ne persiste pas, en général je suis déjà endormi, car j’utilise cet album pour me reposer, ou méditer.

  11. Meri

    Une voix de femme âgée, une complainte. Assez sombre comme chanson, mais je n’y comprends pas grand- chose.

    Verdict : pas accessible à tous

    Souvent le cas des « musiques du monde », une façon de dire que c’est un style musical auquel on adhère pas. C’est particulier, Värttinä ne plaira pas à tout le monde.

 

Publicités

A propos Erick

Diététicien, INFP, yogi coincé, coureur amateur. Buts: écrire mieux, donner du sens à chaque expérience en organisant par écrit mes impressions !
Cet article, publié dans Musique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s