Mes débuts avec le yoga

Guadeloupe, 1996.

J’avais envie d’essayer, d’autant que je n’y connaissais rien.

Nous étions peu nombreux, pas beaucoup plus de filles que de mecs. La professeur d’Hata Yoga nous avait expliqué qu’on allait prendre plusieurs positions, les asanas.

Il n’y avait pas d’enchainement. On entrait dans chaque pose progressivement, et au bout de quelques cycles de respiration, on quittait une pose pour reproduire la suivante.

Une séance en Guadeloupe

Être présent sur sa respiration.
Entrer et quitter une posture selon la respiration.
Parcourir son corps pour le relaxer.

Pranayama, science du souffle ?

Le plus important, c’était l’apprentissage de la respiration en trois temps.

Il fallait focaliser les mouvements :

  • sur le ventre,
  • puis sur les côtes,
  • et enfin les clavicules.

J’étais sur le dos, les jambes fléchies, talons cols aux fesses, pour être focalisé sur l’une de ces 3 respirations. Absolument pas comme sur la photo, mais pas loin.

Par la suite, on a pu enchaîner, pour une respiration complète.

Italian version of respiration.gif

Italian version of respiration.gif (Photo credit: Wikipedia)

L’important était de :

  • respirer à plein poumon,
  • diriger les mouvements du diaphragme (les 3 temps servaient à cela)
  • maîtriser la durée de chaque respiration

Le tout augmentait la profondeur du ressenti lorsqu’on prenait une posture de yoga : une asana.

Asana, pour se relaxer ?

Dès lors qu’on a compris comment respirer, la prof nous a donné des règles intuitives pour l’accomplissement des postures :

  • les mouvements d’expansion se font en inspirant : éloigner les bras du corps, ou préparer un déplacement du corps, avec expansion du thorax;
  • le replis du corps sur lui- même implique une expiration : bras vers les jambes, basculement de la tête en arrière.

Bien sûr, tout dépendait de l’asana. Mais très vite, on comprenait la logique du mouvement. Chaque fin de respiration, augmenter l’amplitude du mouvement devenait plus aisé.
Enfin, après ces postures, la prof nous relâchait sereins.

Introduction à la méditation ?

Chaque fois, la séance se terminait sur une relaxation guidée. En posture du cadavre, les yeux clos, la prof nous faisait imaginer un paysage tranquille, tout en nous indiquant sur quelle partie du corps focaliser l’attention.

Difficile de ne pas s’endormir! Vers la fin du trimestre, j’arrivais à un état où mon corps était froid, immobile, et mon esprit pouvait choisir entre sombrer dans le sommeil, me réveiller en ouvrant les yeux, ou maintenir cet état, le plus compliqué.

Après la séance, j’étais comme shooté par la tranquillité, je distinguait les nuages du ciel et prenait conscience de la forme de chaque foulée. C’était d’autant plus dur qu’à l’époque je devais enchaîner avec un cours de karaté!!

Bilan

Première rencontre réussie avec le yoga, même si j’allais être forcé d’arrêter. L’université allait annuler les cours de yoga, de par le faible nombre de participants!! A la place, il y aurait du tai chi chuan (une autre expérience savoureuse!!), avec un nombre d’étudiant identique, cherchez l’erreur!!

Mais des années plus tard, le yoga allait de nouveau se présenter à moi, en cours de gestion du stress. Peut être dans un autre article. Alala, je m’étais promis de ne pas raconter ma vie sur ce blog, mais c’est difficile!!

Publicités

A propos Erick

INFP, en transition : écrire mieux, donner du sens à chaque expérience en organisant par écrit mes impressions !
Cet article, publié dans Développement personnel, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mes débuts avec le yoga

  1. Ping : Fin du blog ? Who cares ? | Du thé sur le canapé

  2. Ping : Retour au yoga, web et bouquin | Du thé sur le canapé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s