Sex addicts, film de Lawrence Trilling

Jaquette du DVD

Crédits : amazon.fr

Synopsis du DVD :

Andy, directeur artistique dans une agence de pub, souffre d’une timidité maladive.

Terriblement romantique et fleur bleu, il doit supporter l’exubérance de son collègue et colocataire qui multiplie les conquêtes et enchaîne les aventures d’une nuit.

Lorsqu’il rencontre Vanessa, chanteuse dans un bar, Andy sait qu’il a trouvé son âme soeur.

Incapable de l’aborder, il la suit et échoue dans un groupe de sex addicts dont Vanessa fait partie…

GROUP SEX : fausse annonce!

Le titre francisé essaie de rameuter le public pour un film assez banal, presqu’un téléfilm tellement l’issue est prévisible.

ALORS POURQUOI J’EN PARLE?

  1. Un INFP est à l’honneur, alors j’allais pas m’en priver!
  2. Je choisis mes sujets, d’abord!

L’INFP en déroute Andy est un romantique. Il cherche à plaire, faire plaisir. C’est pourquoi il est très doué pour comprendre ce que les autres ressentent, ce qu’il exprime par ses projets publicitaires.

Son ami d’enfance et collègue, avec qui il forme une équipe publicitaire, est son exact opposé. Il entraîne soir après soir Andy dans des aventures d’un soir. Ce qui ne correspond pas du tout à Andy, qui le réalise aux bras d’une hôtesse de l’air, un double rencart organisé par son ami, qui l’héberge.

La rencontre

Désespéré de retrouver l’amour, son cœur chavire lorsque, en passant à un bar, il assiste à un concert privé d’une belle inconnue.

Qu’il suit aussitôt, à pied, puis en voiture, jusqu’à une église.En fait, il découvre qu’il est entré dans un groupe de désintox pour accros au sexe.

On se rappelle aisément Tyler Durden dans Fight Club, ou Dexter Morgan de la série éponyme.

Les problèmes

Ce groupe va être un nid de problèmes pour Andy. Car c’est surtout la vie au quotidien, professionnelle, qui est parasitée par cette addiction.

Andy joue le rôle de conseiller, de psychologue, d’assistance sociale pour ces perturbés. Avec la belle, rien ne semble avancer, jusqu’à ce qu’il mente en prétendant être comme elle.

Alors la belle s’ouvre à lui, et ils deviennent complices.

La vraie vie

Mais son ami le ramène à la réalité. Ses échecs amoureux passés ont chaque fois mis en danger leur vie professionnelle, et cette fois, ils jouent gros, pour un emploi stable en tant qu’associés.

Un vidéo-montage fait la rétrospective des conquêtes d’Andy, et de ses capacités à devenir autre que lui- même. A chaque fois, il a compris le style de vie de sa partenaire, et l’a imité pour devenir comme elle, s’oubliant au passage. Bien entendu, cette fois, ce sera différent.

Fin attendue

Ce n’est en rien différent. Andy s’implique pour ces inconnus, négligeant sa carrière.

Personnellement, en tant qu’INFP, je le comprends: comment choisir, entre prendre cet avion vers un rendez- vous d’affaire, ce qui aiderait le duo, ou voler au secours de sa belle, piégée par une fraternité, qui attend d’elle un strip- tease?

La raison réclame de se concentrer sur le travail. Mais le côté chevaleresque est toujours le plus fort, c’est ce qui définit Andy, prendre soin des autres avant lui- même, alors il vole à son secours. Les péripéties suivantes ne servent qu’à préparer la chute d’Andy, avant sa victoire finale (l’AMOUR !!)

Mon avis

Si la fin est heureuse, elle est sans grand intérêt. De même, l’adhésion de l’ami au groupe était attendue, vu qu’il se posait en cliché du pick-up artist, l’as de la séduction, et des aventures éphémères et sexuelles.

Ce qui m’a plu, c’est cet INFP, qui ment pour conquérir sa belle, et essaie de lutter contre sa nature de caméléon, pour enfin être lui- même et non le reflet de la personne qu’il aime.

S’il ne freine pas ses élans chevaleresques, il n’en ai pas à l’origine. On compte sur lui, et il prend sa charge de héros au sérieux. Avec sa belle, il reste lui- même, mentant quelques fois (il est censé être un satyre!), mais uniquement pour la mettre à l’aise.

Il est évident que sa belle souhaite discuter, mais sans se sentir différente, anormale. Et rester le mec gentil n’aurait pas aidé.

Au final, ses actes, énumérés par ceux qu’il a aidé, parlent d’eux- même. Chacun se présente sans masque ou sans méfiance, afin d’aller enfin prendre ce verre.

HAPPY END FAÇON INFP!!!

Publicités

A propos Erick

Diététicien, INFP, yogi coincé, coureur amateur. Buts: écrire mieux, donner du sens à chaque expérience en organisant par écrit mes impressions !
Cet article, publié dans Film, nouvelle, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s