Fin d’un jeu, de Julio Cortazar

Couverture du livre

Couverture du livre

Un recueil de Cortazar où le fantastique est omniprésent, tout en légèreté, prenant le lecteur au dépourvu, s’insinuant lors d’une relecture, la dualité est la thématique principale.

Double réalité, interaction fantastique entre deux mondes, un Cortazar troublant, mature, qui a longtemps été une référence au travers du souvenir de cette lecture offerte par mon professeur de français de seconde, « La nuit face au ciel« .

I

  • Continuité des parcs est minuscule, fantastique, inracontable, avec un phrasé haletant, la ponctuation s’évaporant pour annoncer l’apothéose de la nouvelle.
  • N’accusez personne est fantastique, car un combat épique entre un homme et son pullover est surnaturel.
    Ou empli de folie. A décider.
  • Le fleuve est une histoire d’amour, une passion sauvage où l’Eros a laissé place au Thanatos, se noyer, dans la Seine, dans ses draps, l’issue est incertaine.
  • Les poisons, ou la mise à mort du symbole de l’amour, sur un mode enfantin
  • La porte condamnée, le besoin de sommeil, perturbé par les pleurs du bébé de la chambre voisine, qui pourtant, n’existe pas, ne peut pas exister.
  • Les ménades, où la passion pour la musique, bestiale, sensuelle, teintée de rouge et d’emportements.

II

  • L’idole des Cyclades laisse le lecteur songeur à mi- parcours : qu’est-ce donc que cette nouvelle?
    D’abord ancrée dans la réalité, puis la folie, puis le fantastique, puis l’interrogation sur le huis clos qui vient de s’achever.
  • Une fleur jaune propose une nouvelle vision du double et de la réincarnation : et si le libre arbitre n’était qu’illusion?
    Et si tout n’était qu’éternelle répétition, sans savoir qu’à l’avance, tout était joué?
  • Dîner d’amis est un échange de courriers, autour d’un dîner qui n’a pas encore eu lieu, sauf pour l’un des personnages …
  • La fanfare provoque un déclic chez Lucio, qui décide de changer de vie.
  • Les amis, ou l’absence d’intérêt pour ce concept, quand des intérêts jugés meilleurs sont en jeux.
  • Le mobile, un récit de roman noir, mais drôle, où l’ami d’un défunt part en quête de son assassin. Tout va très vite, la détermination des suspects, l’embarquement vers Marseille, la séduction de Petrona, l’examen de Pereyra par elle, la jalousie, le crime, la confession des assassins. Il comprendra, par l’expérience, le revers de son jeu, comment survient un crime passionnel.
  • dans Torito, un ancien boxeur raconte son ascension, son état immobile à l’hôpital, illustration de sa déchéance. Le langage, la référence aux lieux argentins, sont les personnages principaux de la nouvelle. Il traduit son amour de la boxe, sa réaction en combat, et peu à peu, la fatigue devient palpable, qui l’amènera en fin de carrière.

III

  • Récit sur un fond d’eau, ou la vision prémonitoire, en rêve, de sa mort, sans cesse parasitée par ceux qui font le même rêve et le réalisent, à sa place.
  • Après le déjeuner, le fantastique est absent, mais l’implicite remplit la lecture de doutes.
  • Axolotl aborde le thème du double, de l’introduction dans un autre esprit, du voyage des consciences, avec une simplicité et une tristesse qui amène à observer ces créatures différemment.
  • La nuit face au ciel reprend la dualité de deux univers, deux époques, deux moments de la vie du même homme, qui ne parvient pas à distinguer le rêve du réel.
  • Fin d’un jeu n’a rien de fantastique; mais elle est touchante, cette malade, à vouloir s’exprimer pour celui qu’elle aime.
Publicités

A propos Erick

INFP, en transition : écrire mieux, donner du sens à chaque expérience en organisant par écrit mes impressions !
Cet article, publié dans Livre, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Fin d’un jeu, de Julio Cortazar

  1. Ping : Julio Cortazar : Jeux (« Nouvelles, histoires et autres contes  # 2) | «Du thé sur le canapé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s