Débuter le yoga : où commencer ?

Yoga postures Parshvakonasana

Yoga postures Parshvakonasana (Photo credit: Wikipedia)

Dans un précédent article, j’avais décidé de diffuser le fascicule de ma formation en gestion du stress. Cependant, je n’en ai pas eu l’autorisation.

Un ami d’une copine m’ayant demandé des conseils, sur internet, pour s’y mettre, j’ai tout d’abord hésité :

  • Que désirait- il obtenir grâce au yoga ?
  • Comment pourrait- il débuter, en autonomie, sans aucune base ?

D’abord, j’étais contre l’idée, puis je me suis ravisé. Il est possible, pour qui le veut réellement, de se mettre au yoga, grâce à internet :

  • La définition du yoga est disponible,
  • Une formation aux différentes respirations aussi,
  • des vidéos adaptées sont en libre accès.

Pourquoi en venir au yoga ?

« Le yoga, c’est une suite de postures, qui permettent de se relaxer, d’être zen. » (ce que pensent les gens)

Donc, en général, ceux qui se dirigent vers le yoga cherchent à se détendre. En Guyane, où j’habite, les classes de yoga sont orientées quasiment toutes vers cet objectif :

  • prendre des poses, les asanas, en douceur,
  • adopter des respirations pour relaxer, et donc approfondir l’effet bénéfique de la pose (pranayama),
  • se relaxer, par une méditation immobile, guidée, en fin de séance.

Comment être autonome, quand tout est caché ?

Les cours de hâta yoga sont hermétiques (en tous cas pour ceux que je connais). Sans le gourou (celui qui guide, et non pas le voleur- violeur- manipulateur en chef de la secte!!), il est difficile de pratiquer seul, car :

  • le yoga est différent de la gymnastique, mais pourquoi ?
  • le yoga relaxe, mais comment ?
  • une pose peut- elle être isolée, déplacée dans un autre enchaînement ? Comment le savoir?

Heureusement, le savoir se propage, sur internet et dans la presse :

  • La Bible du Yoga (édition Guy Trénadiel) brosse une vue d’ensemble du yoga, de ses sources historiques aux asanas, sans oublier la respiration, les possibilités d’enchaînements entre poses, et une description des différents styles de yoga, et leur visée;
  • le site do yoga with me donne accès à des séances de yoga, de débutant à avancé, courtes ou de longue durée;
  • le canal de Tara Stiles sur youtube délivre des séances très courtes pour gens pressés.

Bon, c’est quoi, alors ?

Le yoga, c’est l’une des voies pour atteindre un niveau supérieur de conscience.

Niveau de conscience

Pour connaître votre niveau de conscience (en anglais), deux pages à visiter :

Pourquoi prendre des postures, quel rapport avec la conscience ?

Les brahmanes, membres de la plus haute caste indienne, pratiquent l’ascèse, afin d’accéder au niveau de conscience le plus haut, qui permet de se soustraire au cycle des réincarnations.
En gros, leur mode de vie est censé les aider à atteindre ce niveau ultime de conscience, qui permet de ne plus se réincarner, la partie immortelle retournant à l’énergie primordiale (mais bon, elle est redistribuée après, alors on se réincarne quand même, non ? 😀 )

A côté de ça, il y a ceux qui ont eu l’idée originale qu’il était possible d’arriver au même résultat en empruntant un chemin plus … hasardeux : drogue, alcool, sexe! Bon, dit comme ça, ça n’a pas l’air sacré, mais la visée l’est, c’est celle du tantrisme.

Et enfin, il y a le yoga, qui comprend des postures (assez réduites en nombre, historiquement), des groupes de parole, des offices (à visée spirituelle), des actes de dévotion, bref c’est varié.

L’occidental étant limité ne comprenant pas le concept d’activité holistique, il a associé yoga avec postures. Mais cette forme de yoga a tout de même la même visée (sauf quand les gourous/ enseignants n’ont pas compris la visée du yoga) : accéder à un autre niveau de conscience.

Être plus conscient, pourquoi?

Dans le film Donnie Darko, la psychologue explique que deux forces régissent principalement la vie : la peur et l’amour. Ce que rejette Donnie. C’est justement la base de l’échelle des niveaux de conscience. Les noms, comme apathie, envie, fierté, absence de bonheur, amour universel renvoient chacuns à un mélange d’amour et de peur en proportions variant vers l’amour à mesure que l’on se « réveille ».

Être plus conscient, c’est douloureux comme le réveil de Neo dans Matrix. Le monde des bisounours colorés fait place au monde réel, sale et dangereux.

Aucune raison de prendre la pilule du réveil, alors ?

Ceux qui sont trop malheureux/pauvre  n’ont pas le choix, pas le temps pour penser au- delà de leur condition.

Ceux qui sont épanouis, selon les critères de réussite de la société, n’ont pas idée de l’existence du concept de pilule du réveil.

Ceux qui peuvent se réveiller ? Des indépendants, des esprits libres, qui ne se font pas au monde tel qu’il est, qui ne se font pas à leur monde. Car ils savent que le monde qu’ils vivent est fait de leurs points de vues, et donc de leur état de conscience.

Donc avant d’accéder à un niveau de conscience supérieur, la vie était déjà douloureuse, pour celui qui fait l’effort. Et une fois éveillé, rien n’est stable, il faut se maintenir au nouveau niveau de conscience.

Bref, un travail sans fin. Et le yoga aide à débloquer l’esprit, en faisant s’activer le corps.

Yoga 101, pour débuter

  1. Comprendre que la respiration peut être consciente
  2. Découvrir l’enchaînement « salutation au soleil » , grâce à Max Lifestyle,
  3. Aller sur doyogawithme.com approfondir (lecture, respirations, explication des postures, séances).
  4. Prendre un bon livre sur le sujet, pour expérimenter, comme La Bible du yoga,
  5. Essayer un cours de yoga, permet de se corriger et de comprendre l’esprit d’une séance de yoga, car la pratique en solo a ses limites.

En bref

Le yoga, c’est holistique : des effets sur le corps (comme le sports), sur l’esprit (sérénité, relaxation, résorption des soucis).

Attention! Le yoga permet d’être dans un état où le cerveau devient très sensible aux suggestions, très manipulable. C’est pour cela qu’on l’utilise dans la préparation à l’accouchement, pour surmonter ou atténuer la douleur. C’est pour cela que les sectes l’apprécient.

Donc, être vigilant lors du choix du cours de yoga, et s’écouter : si le gourou vous hérisse le poil, il y aura d’autres écoles pour vous accueillir!

Publicités

A propos Erick

Diététicien, INFP, yogi coincé, coureur amateur. Buts: écrire mieux, donner du sens à chaque expérience en organisant par écrit mes impressions !
Cet article, publié dans Développement personnel, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Débuter le yoga : où commencer ?

  1. zenkaruna dit :

    Article vraiment très intéressant, que tu as bien fait d’écrire. Merci.

    • Erick dit :

      Oh ? Ben, ça fait plaisir d’être lu!
      J’ai pris du temps pour écrire tout ça, j’espère que ce n’est pas trop confus.
      Je pense traduire l’article de Steve Pavlina sur les niveaux de conscience, s’il y a une demande.

  2. guittard dit :

    Merci pour cet article juste et précis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s