Là mais où, comment ? (Julio Cortazar, recueil « Octaèdre »)

Difficile, cette fois, de résumer ce récit. L’auteur livre une de ses obsessions.
Son ami, Paco, mort de puis plus de 30 ans, survient dans sa réalité.
Ou plutôt, il a l’impression de pouvoir se connecter à son ami.

Mais alors que pour d’autres anciens amis, morts eux aussi, il parvient à revivre des moments en rêve, pris indifféremment parmi les souvenirs qu’il en garde, pour Paco, c’est différent…

Paco est éternellement malade, sur le point de mourir. Comme s’il n’y avait aucun soulagement possible, dans cette vie après la mort, ou dans cet autre espace- temps, auquel l’auteur peut se connecter en rêve, ou à n’importe quel instant, sans le vouloir, ni pouvoir orienter ce qu’il va ressentir. Comme si le repos éternel n’était pas pour son ami disparu.

Quelques citations et je vous laisse y aller!

« […] j’apprends de nouveau pendant que je dors qu’il est vivant et qu’il va mourir[…] »

« Pourquoi es- tu vivant si c’est pour retomber malade, si c’est pour mourir une deuxième fois ? »

« […]  avec toi je me réveille et rien ne change sauf que je cesse de te voir, je sais que tu es vivant là où tu es, sur une terre qui est cette terre et non une sphère astrale ou des limbes abominables[…] »

 

Publicités

A propos Erick

INFP, en transition : écrire mieux, donner du sens à chaque expérience en organisant par écrit mes impressions !
Cet article, publié dans nouvelle, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Là mais où, comment ? (Julio Cortazar, recueil « Octaèdre »)

  1. Ping : Octaèdre, de Julio Cortazar | Du thé sur le canapé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s