Cronopes et Fameux, de Julio Cortazar (partie 1)

Buenas Salenas, cronopio cronopio.

Crédit : ñoña cachilupi, sur Flick – http://www.flickr.com/photos/cacachilupi/5580380958/

Une série de petits textes écrits et diffusés à ses amis, les Cronopes et Fameux sont d’un caractère anecdotique, inégal.

Ce recueil traite d’abord de sujets anodins, avant de présenter des personnages aux caractéristiques farfelues et redondantes, qui vont ensuit e être personnifiés en Cronopes, Fameux et Espérances.

Le recueil s’articule en 2 parties :

  1. Un recueil de petits textes, qui n’ont que peu en commun avec les nouvelles de Cortazar.
    • Manuel d’instructions
    • Occupations bizarres
  2. Une entrée dans le vif du sujet : les personnages mythologiques de Cortazar sont introduits, tout d’abord via des nouvelles où des traits de caractères singuliers (rigidité psychologique, ou inconscience extrême) sont mis en scène- Matière plastique– avant d’aborder les personnages- Histoires de Cronopes et de Fameux– en les nommant, puis en finalisant leur caractère.

Ce recueil étant un peu long à commenter, il y aura deux parties (ne souhaitant pas commenter les nouvelles et petits textes individuellement).

Manuel d’instructions

Les textes les moins intéressants du recueil. Cortazar décrit des situations quotidiennes ou communes, sous forme d’un manuel.

Instrucciones para llorar

Crédit : Adn!, sur Flickr -http://farm5.staticflickr.com/4087/5204062581_3f08515bf4.jpg

  • Instructions pour pleurer,
  • Instructions pour chanter,
  • Instructions- exemple sur la manière d’avoir peur : les exemples sont évocateurs, bien choisis, et donnent envie de poursuivre la lecture,
  • Instructions pour comprendre 3 tableaux célèbres,
  • Instructions pour tuer des fourmis à Rome : alambiqué,
  • Instructions pour monter un escalier : confus et sans intérêt, un humour qui ne m’a pas touché,
  • Préambule aux instructions pour remonter une montre,
  • et lesdites instructions : textes qui m’ont parlé, vu que ma montre n’a pas de pile (elle est automatique, et ne donne l’heure que si j’en prends soin régulièrement)

Occupations bizarres

  • simulacres : une famille décide de construire un échafaud, où va trôner le nécessaire de torture. Ce passe- temps est considéré comme étrange par le voisinage, alors que la famille se sent incomprise.
  • étiquettes et protocoles : une famille fait les éloges de sa capacité à respecter autrui. Mais il s’avère qu’elle confond retenue et dénigrement.
  • Une famille décide de gérer un bureau de poste. Elle y rajoute un côté farfelu, vite réprimé par la police, alors que la population commençait à se faire aux familiarités, et à se sortir de la rigidité imposée par le cadre de l’établissement.
  • perte et récupération du cheveu : alambiqué, sans intérêt.
  • tante en difficulté: idem.
  • tante expliquée ou pas: réflexions sur les habitudes d’une tante.
  • les pose- tigres : cérémonie autour de la mise en place d’un tigre dans une maison. Une sorte de continuation de la nouvelle « bestiaire », cette fois- ci démystifiée.
  • De la conduite à adopter dans les veillées funèbres
    Une véritable nouvelle, qui manie l’incongruité de la situation, ainsi que des sentiments mal placés.
    Une famille excelle dans l’art de se comporter en cas de décès. Aussi, ils s’invitent dans les veillées mortuaires, pour analyser les parents du défunt, et dans le cas où ceux- ci ne leur semblent pas sincères, se chargent de pleurer et d’honorer la mémoire du défunt afin de lui rendre un meilleur hommage, même si cela signifie faire de l’ombre à la famille.

Bilan

C’est bien parce que je voulais achever cette lecture que je n’ai pas abandonné, car ces textes ne sont pas du niveau de Bestiaire. Fort heureusement, j’ai eu tendance à lire les textes dans le désordre, ce qui m’a permis d’accrocher, surtout à la seconde partie, où l’auteur décrit plus amplement ses personnages.

Objet d’une autre chronique, à venir …

Publicités

A propos Erick

Diététicien, INFP, yogi coincé, coureur amateur. Buts: écrire mieux, donner du sens à chaque expérience en organisant par écrit mes impressions !
Cet article, publié dans Livre, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Cronopes et Fameux, de Julio Cortazar (partie 1)

  1. Ping : Cronopes et Fameux, de Julio Cortazar (partie 2) | Du thé sur le canapé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s