Mon corps, mon meilleur pote : Mens sana in corpore sano

Je remets ici un message, en réponse à un autre blogueur. Je l’ai retravaillé pour que ma vision des choses soit plus simple à comprendre.

Les symptômes du malaise

J’étais fatigué, sans énergie.

Ca fonctionne, de supprimer le gluten, les produits laitiers, le sucre, en tout cas, ça a fonctionné pour moi.

Mais, à la base, je savais que j’étais apathique, et que, journal intime à l’appui, ce n’était pas mon état normal.

Habitué à ressentir des émotions, je voulais retrouver ce pouvoir. Je savais qu’un médicament, que j’avais pris durant des années,  avait pu avoir ces effets secondaires, persistants, sur mon mental.

L’idée géniale

J’ai cherché dans les livres, sur internet. Et puis, j’ai eu l’illumination.

Pourquoi voulais- je aller mieux?

Après tout, le suicide est toujours possible, alors pourquoi vivre?

J’ai listé(par écrit, mentalement c’était impuissant) les seules bêtises qui me venaient à l’esprit. Il y avait :

  • « faire l’amour une dernière fois »,
  • « être compris profondément »,
  • « voyager en sac à dos »,
  • « revoir mes amis », entre autres.

1) J’étais incapable de faire l’amour, avec mon mental actuel.

STAND BY

2)Comment être compris, vu que je n’essayais pas de comprendre les autres?

RECHERCHE D’INFOS sur le net pour COMMUNIQUER MIEUX et apprendre à MONTRER DES EMOTIONS.
Je m’explique: à l’époque, je me sentais comme « Dexter », de la série télé, sans aucun sentiment, je raisonnais, comprenais, mais mon coeur ne battait pour RIEN.

3)Comment voyager, sans condition physique?

Je devais trouver un sports GRATUIT, progressif, et faisant travailler mon coeur, musclant mon dos(pour porter le sac) et activant mes jambes.

4)Comment revoir mes amis dans mon état?

Ils risqueraient de rejeter une loque telle que moi! STAND BY

Résultats

Émotions

Faire semblant de sourire, d’être heureux, en colère, a eu un effet non souhaité: adopter un masque d’émotions m’a transmis ces émotions! Ce n’est pas fini, j’y travaille encore, mais j’ai retrouvé la joie simple, le rire, la taquinerie, la frustration, la tristesse, la jalousie, la peur.

Le travail du body language m’a permis de comprendre mieux comment les autres se sentent, pour savoir quand j’étais chiant, quand je les mettais de bonne humeur. Mais je n’ai compris que récemment, que leurs émotions, comme les miennes, ne sont pas définitives! Quand quelqu’un ne veut pas me parler, je peux abandonner, rien qu’à son visage, ou bien réagir, essayer de changer la donne, et réussir, ou échouer. J’y travaille encore.

Physique

Ma condition physique, je l’ai retrouvée grâce à la course à pied. J’ai fait l’erreur de courir 2 heures, la première fois. J’étais claqué!! J’ai eu des crampes. Je n’ai pas voulu y retourner avant un mois. C’était douloureux. Je n’aimais pas courir, ça me faisait mal. Et puis, j’ai compris le secret du sports, pour moi.
En faire un tout petit peu, chaque jour.
Au début (reBOOT), ça a été 30 minutes. J’étais pas fatigué, et heureux.
Quelques jours après, idem.
La semaine après, idem.
Et puis, j’ai réussi à maintenir la régularité, et quelque chose a changé.
Moins de pets, digestion plus facile, moins de crampes, et une joie bizarre d’être juste là, tout les jours. Bien sûr, ça baissait dès que j’arrêtais de courir, pendant trop de jours.
Et un jour, ça s’est maintenu.

STAND BY :  et après ?

Ce que j’ai mis en stand by, j’y travaille encore. Aucun problème n’est résolu. Mais je ne suis plus aussi misérable dans ma vie qu’avant.

Tout ça, parce que j’ai réussi à écrire les faibles choses qui me donnaient envie de vivre. Et décidé de résoudre ces problèmes en priorité, ce qui m’a valu de me faire peur (courir dans les bois, parler aux gens, aller à la piscine …). Mais ça va de mieux en mieux.

Désolé d’avoir été long.
J’ai toujours vu mon corps comme mon pote, qui me parle sans bouche, avec des réactions que je dois décoder.

Selon moi, si j’ai du mal avec le lait et autres soucis maintenant, c’est parce qu’il y a plein d’autres problèmes avant que je n’ai pas résolu, et que mon corps, lui aussi, avait commencé à abandonner.

Mais je vais me sauver.

Publicités

A propos Erick

Diététicien, INFP, yogi coincé, coureur amateur. Buts: écrire mieux, donner du sens à chaque expérience en organisant par écrit mes impressions !
Cet article, publié dans Bavardages, Développement personnel, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s